Comment bien gérer son argent ?

Comment bien gérer son argent ?

Gérer son argent crée parfois des angoisses existentielles. Rien que d’y penser vous provoque des sueurs froides. Gérer ses finances peut être compliqué, surtout quand on est étudiant et qu’on pas forcément de revenus stables. Depuis plus de deux ans maintenant, je gère tout mon administratif, y compris donc mes finances, toute seule. En y ajoutant ma maniaquerie et mon organisation extrême, j’ai développé deux ou trois compétences utiles, que je vous partage aujourd’hui.

Regarder où part l'argent

Si vous voulez reprendre en mains vos finances, la première étape est de savoir où vous dépensez l’argent. Pour ce faire, sur un mois, gardez vos tickets et scrutez votre relevé bancaire. Vous pourrez ensuite voir clairement où vous dépensez le plus. Et parfois, on a quelques suprises…

De manière générale, je vous encourage à tenir une comptabilité (et à bien garder tous les documents officiels).

Faire un budget

Maintenant que vous savez où part votre argent, faites un budget. Prenez votre revenu mensuel. Commencez par déduire les charges fixes (assurance maladie, loyer, voiture, téléphone, …), avant de vous fixer un montant pour les autres catégories – loisirs, sport, restauration, vêtements, soins et maquillage, … – en fonction de ce que vous avez observé (cf. point 1).

Ensuite, je divise ce montant par quatre pour savoir ce que j’ai à disposition par semaine (à la place du mois). Je trouve que c’est beaucoup plus parlant et que ça facilite le suivi des finances.

Ouvrir un compte épargne

Ouvrir un compte épargne est pri-mor-dial. En général, du moins en Suisse, quand vous ouvrez un compte dans une banque, l’offre comprend un compte personnel (aussi appelé compte courant) et un compte épargne. Si ce n’est pas le cas, ouvrez-en un maintenant.

Un compte épargne vous permet de mettre de l’argent de côté sans “pouvoir” y toucher, ce qui évite que de l’argent soit dépensé n’importe comment, dans des choses inutiles. Petit conseil : incluez à votre budget la somme mensuelle d’économies que vous souhaitez faire pour vos études, vos vacances ou un autre projet.

Payer le plus vite possible ses factures

C’est mon mantra : dès que je reçois une facture, je la paie. Plus sérieusement, selon la situation financière de chacun, il n’est pas toujours possible de payer une facture tout de suite. Mais ce que je veux dire est qu’il faut éviter de les laisser traîner et de dépenser son argent ailleurs, au risque de s’endetter.

Pour tous les frais fixes (cf. point 1) et mon épargne (cf. point 3), je crée des ordres permanents le dernier jour du mois, pour le mois d’après. De cette manière, je ne peux pas dépenser de l’argent “que je n’ai jamais eu”. Par exemple, le 28 mars partent tous mes paiements pour le mois d’avril. Étant donné que cet argent arrive et repart de mon compte en banque le même jour, je n’ai pas vraiment le temps de voir qu’il était parti.

Payer cash

Ma carte bancaire a une option sans contact et comment vous dire que ça m’aide pas à économiser… Pouf un café par ci, pouf un t-shirt par là, pouf je mange dehors … Et bam 150 CHF partis en fumés en une semaine. Je dépense beaucoup plus – et beaucoup plus vite ! – quand je paie avec ma carte bancaire. Du coup, je retire le montant hebdomadaire que je me suis fixée et je paie tout cash. Ça permet de bien mieux suivre l’argent.

Et s’il me reste de l’argent à la fin de la semaine, je mets dans une petite boîte. Mais comme vous le constatez avec la photo en début d’article, pour le moment, c’est pas encore ça…

Créer un "matelas de survie"

C’est une amie, qui m’a raconté qu’elle avait fait ce “matelas de survie” et j’ai trouvé génial. En gros, pendant plusieurs années, elle a économisé sur son compte courant pour arriver jusqu’à un montant qui lui permette de payer une grosse facture imprévue. Somme que j’ai humblement nommé “matelas de survie”.

Prenons comme exemple 2000 CHF. Vous économisez sur votre compte courant au fur et à mesure des mois jusqu’à avoir ce montant. Ensuite, vous partez du principe que c’est 0. Vous êtes “à sec” quand vous êtes à 2000 CHF, pas quand vous êtes à 0. Vous ne descendez pas en-dessous de 2000 CHF. Vous n’utilisez pas cet argent pour vos dépenses du quotidien. Cela vous permettra de faire face à une grosse dépense sans devoir prendre dans vos économies.

Réfléchir avant d'acheter

Au-delà de l’aspect de la gestion de l’argent que l’on a, il s’agit de gérer l’argent que l’on dépense. J’ai eu ma période très dépensière vers 16 ans où je me retrouvais avec plus rien la deuxième semaine du mois, parce que j’avais fait trop de shopping ou que j’avais mangé dehors… Hum hum.

Donc mon meilleur conseil pour “avoir plus d’argent” est de bien réfléchir à comment vous le dépensez. Évitez au maximum les achats compulsifs et/ou ceux que vous ne pouvez pas vous faire rembourser. Votre porte-monnaie vous dira merci.

Fuir les cartes de crédit

C’est mon dernier conseil : fuyez les cartes de crédit. Finir endettée est une des mes plus grandes angoisses. Je n’aime pas du tout l’idée de dépenser l’argent que je n’ai pas.

J’ai des cartes de crédit, mais je les utilise uniquement pour les voyages, au cas où il y a une urgence. Je ne les prends jamais, au grand jamais, avec moi. Elles sont bien rangées à la maison (dans un endroit secret). Pour tous mes achats sur internet et tout ce qui est Uber, Spotify, etc., j’ai une carte prepaid que je charge chaque mois.

Les cartes de crédit sont l’ennemi de vos finances, surtout si vous êtes étudiant comme moi, avec un revenu très variable d’un mois à l’autre.

Si vous avez des problèmes d’endettement, vous trouverez des informations ici.

Bonus : trouver un job

Je sais que ça peut paraître évident, voire condescendant, mais laissez-moi m’expliquer. Lorsque l’on est étudiant, ce n’est pas toujours facile d’associer études et travail. De ce que j’ai constaté autour de moi, il y a deux écoles : ceux qui sacrifient leur samedi à l’année et ceux qui sacrifient leur été à plein temps. Je fais partie de la deuxième catégorie : j’aime consacrer l’année à mes études et au blog , donc je travaille tout l’été pour me faire assez d’argent pour tenir l’année.

Tout cela pour dire que, pour avoir d’avantage de liberté dans ses finances et ne pas devoir compter tout le temps, avoir une activité rémunérée à côté de ses études aide grandement. Je vous conseille donc de vous trouver un petit job, idéalement le domaine qui vous intéresse, et/ou de faire des stages pour gagner en expérience. Dans cette optique, je vous renvoie au site Academic Work, qui regroupe des offres spécialement pour les étudiants et les jeunes diplômés.

Voilà mes quelques conseils, que j’applique depuis longtemps et qui ont très bien fonctionné pour moi. J’espère qu’ils vous seront utiles et qu’avec tout l’argent économisé, vous pourrez réaliser plein de projets. Prenez soin de vous,

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Instagram